Météo / Météorologie LA METEOLOGIE (VERSION RAPIDE)
Arc-en-ciel
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Foudre & éclair
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Mousson
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Neige & grele
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Nuages
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Orage
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Precipitations
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Rechauffement climatique
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Tempête
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Tonnerre
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Vents
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Verglas
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...


ORAGE

Qu'est-ce qu'un orage ?

Un orage est un ou plusieurs nuages soumis à des perturbations atmosphériques et souvent accompagné de manifestations électriques (éclair, foudre, tonnerre).

Pour qu'un orage prenne forme, l'atmosphère doit être gorgée d'humidité en basse altitude et plutôt sec en altitude ; l'air doit être instable et il doit y avoir présence d'un facteur clé permettant le soulèvement des nuages, comme un front froid ou un sommet.

Processus de formation

Tout commence par un simple petit cumulus, dominé par un courant ascendant et siégeant à 1 000 mètres d'altitude. Lorsque ce courant gagne en altitude, faisant ainsi s'" étirer " le nuage en hauteur, l'humidité et la vapeur du nuage vont se transformer en particules lourdes ou légères (la température étant plus froide en altitude), comme des gouttes d'eau, qui donneront naissance à des précipitations, ou des cristaux de glace, qui donneront naissance à de la neige ou des grêlons. Le cumulus devient alors un cumulus humilis, puis grossit encore en cumulus mediocris.

Le courant descendant quant à lui entame sa montée vers le sommet du nuage. Ce nuage devenu un cumulus congestus atteint alors les 6 000 mètres d'altitude, preuve de sa croissance extraordinaire qui ne prend généralement que quelques heures.

Continuant son " étirement ", ce cumulus congestus va alors aller toucher la tropopause, et atteindre les 10 000 mètres d'altitude. Les courants ascendants étant inexistants à ce stade, les courants descendants englobent en majorité le nuage, et lui permettent de s'étirer encore plus en hauteur. Il se transforme alors en cumulonimbus. Bercé par des vents violents pouvant atteindre les 100 km/h, il peut atteindre une longueur couvrant de 30 à 500 km (lorsqu'il y a regroupement de plusieurs nuages). C'est à ce stade que le nuage peut engendrer l'apparition d'éclairs, de grêlons, de tornades… avec la friction des charges positives et négatives qu'il renferme.

Il est important de noter que seul le cumulonimbus, un nuage puissant et dense, peut donner naissance à des orages de pluie, neige ou grêle. C'est en effet une vraie machine thermodynamique. Lorsqu'un orage se profile à l'horizon, levez les yeux vers le ciel. Vous verrez alors que les petits cumulus de début de journée ont atteint leur apogée et donné naissance au nuage suprême de l'orage : le cumulonimbus !

Lorsque le courant descendant prend de plus en plus d'ampleur, laissant cependant toujours la domination du sommet à son acolyte le courant ascendant, alors les précipitations vont cesser et l'orage se dissiper.

Un orage est donc en quelque sorte un nuage " grossi ". Il est important de noter que certains orages ne sont constitués que d'une seule cellule, c'est-à-dire de la maturation d'un seul nuage, et que d'autres orages peuvent être composés de la maturation de plusieurs nuages.

PREVISION METEO - AFRIQUE METEO - HOROSCOPE - COPYRIGHT © METEOROLOGIE