Météo / Météorologie LA METEOLOGIE (VERSION RAPIDE)
Arc-en-ciel
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Foudre & éclair
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Mousson
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Neige & grele
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Nuages
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Orage
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Precipitations
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Rechauffement climatique
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Tempête
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Tonnerre
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Vents
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...
Verglas
Petite description du phénoméne météo phénoméne météo météo phénoméne météo ...


PRECIPITATIONS

Le terme " précipitations " définit en météorologie les eaux qui tombent sur la Terre sous diverses formes solides, liquides...

Par essence même, une précipitation a besoin pour se former d'un nuage ! Celui-ci, riche en vapeur d'eau, va donner naissance à diverses précipitations, selon divers facteurs : humidité, courants et température.

Ces précipitations ont toutes pour base le même principe. L'eau invisible qui s'évapore du sol et qui remonte en altitude va former des nuages. À l'intérieur de ceux-ci, la vapeur d'eau se condense et devient des gouttes ou des cristaux qui amorceront leur chute vers le sol et prendront alors leur forme finale : précipitations solides (neige, neige roulée, neige en grains, grêle ou grésil), ou liquides (pluie), voire verglaçantes (pluie ou bruine).

Précipitations liquides et verglaçantes

Pluie et bruine : Gouttelettes d'eau qui lors de leur descente vers le sol resteront sous cette forme, créant ainsi la pluie ou la bruine. Ces dernières sont qualifiées de verglaçantes lorsque les gouttes d'eau rentrent en contact avec une surface dont la température est égale ou inférieure à 0 °C. Les gouttes gèlent et forment des blocs de glace compacts sur le sol : le verglas.

Précipitations solides

Neige, neige roulée et neige en grains : Des particules de glace qui lors de leur chute dans une zone égale ou inférieure à 0 °C se regroupent ensemble pour former des flocons, créant de la neige. La neige " basique " est généralement molle et duveteuse.

La neige roulée ressemble à de la neige basique. La seule différence étant que les flocons de neige se rassemblent durant leur chute. Elle se présente généralement sous forme de grains cassants et friables. Le cristal de neige roulée se brise généralement en atteignant le sol et s'écrase facilement.

Lorsque des gouttelettes de bruine se congèlent et s'entrechoquent durant leur descente, elles se transforment en des petites particules de glace blanches et opaques, plutôt plates et allongées, de la neige en grains.

Grêle : Des cristaux qui lors de leur chute se transformeront en pluie, puis seront de nouveau envoyés par les vents ascendants vers le sommet du nuage. Ceux-ci se recongèleront. Subissant plusieurs fois ce processus de descente et de décongélation, puis de remontée et de congélation, ces cristaux vont par couches successives grossir et devenir plus lourds, tellement lourds que les courants ne pourront plus les faire remonter vers la couche supérieure du nuage. Ils amorceront ainsi leur descente sous forme de grêlons, ce qui donnera de la grêle.

Grésil : Des flocons de neige qui lors de leur descente vers le sol passent à travers un air chaud. Elles fondent alors en partie, mais gardent en leur centre un flocon gelé. Elles traversent ensuite une couche d'air froid juste avant " d'atterrir ", ce qui fait que ces gouttes semi-gelées vont de nouveau se congeler et former au dernier moment des petites boules de glace.

En météorologie, on distingue deux types de précipitations : stratiformes et convectives. Les premières sont des précipitations de faible intensité qui durent longtemps et touchent une grande surface. Elles résultent d'une dépression et se produisent dans des zones de basse pression.
Les secondes sont de forte intensité et durent peu longtemps. Elles s'accompagnent souvent d'orage ou de grêle. Elles résultent d'une instabilité convective de l'air (courants d'air ascendants soumis à une brutale chute thermique qui empêchent les couches atmosphériques de garder leur équilibre).

PREVISION METEO - AFRIQUE METEO - HOROSCOPE - COPYRIGHT © METEOROLOGIE